Sélectionner une page

Ne t’est-il jamais venue l’idée de vouloir randonner en solo ? Personne pour t’accompagner, mais que tu souhaites tout de même le faire. Ou peut-être simplement ce besoin de te retrouver seul, avec toi ? Et ben moi, ça y’est, j’ai sauté le pas cette année ! Je randonne en solo ! C’est ma seule et unique résolution pour 2020… Si tu me suis sur mes réseaux sociaux, tu sais que mon rêve est de réaliser une partie du Chemin de Compostelle. Mais sans entrainement, hors de question que j’aille réaliser ça ! sinon, je sais très bien que j’abandonnerai le projet au bout de 48h…

Comment se lancer en randonner solo

J’ai envie de te dire que déjà, pour démarrer, il faut avoir la motivation. Sans motivation, on ne peut y arriver ! Et puis, au-delà de la motivation, mieux vaut être équipé aussi !

Pour ma part, je viens de commencer, en plein mois de janvier. Fin décembre à dire vrai. C’était dans les vacances entre Noël et Nouvel An. Et puis, la neige vient de s’inviter à mes randonnées.

Vue depuis le Markstein - Décembre 2020 - Photo par Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne

Randonner en hiver ou en été ?

Quelle question ! Bien sûr qu’il est plus agréable de randonner en … A quelle saison ? J’ai envie de te dire, pour ma part, j’aime toutes les saisons ! Elles ont chacune leur charme ! La neige de l’hiver, les feuilles qui repoussent au printemps, l’été et ses arbres bien verts, et les feuilles qui tombent à l’automne.

Mais chaque saison à ses dangers également.

Entre les orages, les chutes d’arbres liés au poids de la neige, des rochers glissants sous la pluie, des chemins où se mélangent neige et glace…  Du coup, mieux vaut avoir un équipement minimal.

Lac Blanc entre col du calvaire et source lac blanc
Montée vers le Judenhut depuis le Col de Wolfsgrube - Photo by Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne

Quel équipement pour randonner en hiver ?

Pour ma part, je ne suis pas la mieux placée pour te le dire. Mais, voilà ce que j’ai avec moi.

Mes crampons : pour les chemins où la glace ou les terrains un peu glissants.

Les raquettes : seulement lorsque je sais qu’à une certaine altitude je vais y trouver de la neige

Côté vêtements : une paire de chaussures de randonnées hiver, plus confortables et chaudes que celles de l’été. Il m’arrive de randonner avec mon pantalon de ski, et dessous j’ai un genre de collant pour me tenir chaud. Côté de mes hauts, je prends plusieurs couches. Ce qui me permet de les ôter ou de les remettre au fur et à mesure de ma randonnée. J’essaie d’avoir des tissus respirants.

J’ai les bâtons de marche, afin de m’aider en montée, en particulier.

Et au cas où, on ne sait jamais, j’ai une frontale. Si jamais je devais rentrer après la tombée de la nuit…

Chemin vers les ruines de l'OEdenburg à côté du château du Haut Koenigsbourg - Janvier 2021 - Photo by Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne

Sac à dos pour une randonnée solo

Dans mon sac à dos, pas mal de choses !

De quoi boire et manger. L’hydratation est importante, et mieux vaut éviter les coup de fringales en pleine montée ! J’avoue que je prévoirai mes victuailles en fonction de la durée de ma marche. Nous sommes d’accord que si je pars pour 2h de marche ou pour 7h, je n’aurai pas la même chose… Du côté boisson, je prévoie une boisson chaude en thermos, et une bouteille d’eau.

La trousse de secours… Heu… mieux vaut ne pas regarder l’état de la mienne ! Doliprane, Spasfon et je crois que j’en ai fait le tour ! Normalement, il faudrait y avoir aussi des choses type sparadraps, désinfectant, et tout ce qu’il faut pour une éventuelle plaie. J’avoue que là, je pêche un peu. Et la couverture de survie aussi… On ne sait jamais ce qu’il peut se passer en montagne en plein hiver !

J’ai des chaufferettes aussi dans mon sac. Souvent, quand on fait une pause, c’est là qu’on se refroidie. Elles sont là pour m’aider à me réchauffer plus vite. L’idée est de ne jamais ressentir le froid quand on marche en hiver.

Quel matériel pour randonner en hiver en Alsace ? - Photo by Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne

Et le trajet, quand on fait une randonnée solo ?

Je n’ai pas encore trouvé l’application qui permettrait à mon époux de savoir où je suis en temps réel. J’avoue, je ne l’ai pas cherché non plus. Pourquoi faire ? Non, pas pour me fliquer. Mais, que s’il m’arrive quelque chose, qu’il puisse indiquer aux secours où je suis exactement, peut-être !

Avant de partir, je regarde le tronçon que je souhaite réaliser. Pour le moment, je ne fais que des chemins que je connais. Je ne suis pas encore véritablement partie à l’aventure !

Je donne le parking où je démarre, et le temps que je compte mettre à mon époux, avec l’un ou l’autre points de mon tour de randonnée.

J’ai dans mon sac une carte IGPN,… Je me suis fait mon tronçon à partir d’une marche que je connais ou que j’ai dans un livre, avec les points importants. J’utilise aussi VisoRando par exemple.

Chemin de randonnée dans les Vosges alsaciennes, sous la neige - Janvier 2021 - Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne

Le conseil que je donnerai pour partir en randonnée solo ?

Très bonne question ! Serait-ce de préparer son tour ? Oui, et non… Les surprises c’est bien aussi ! Mais attention à ne pas prendre de risques inconsidérés. Connaître son trajet c’est aussi savoir vers quoi nous allons. Exemple en hiver alors qu’il a neigé, c’est de se dire que plus on monte, plus on risque de rencontrer des chemins enneigés. Prévoir raquettes, crampons et matériels adéquates.  

Connaître son corps et ses limites. Savoir de quoi nous sommes capables, car nous savons que nous avons comme un téléphone, une batterie en nous. Et faut savoir se ménager ! Et marcher dans la neige, c’est plus fatiguant que lorsqu’il n’y en a pas ! Pour ma part, quand je sens que j’arrive dans ce que j’appelle la zone orange, c’est pour moi le moment de faire « demi-tour » ou de prendre le chemin du retour. Je ne pousse pas mes capacités plus loin, car je ne sais pas encore où est le bout du bout ! Et que je ne souhaite pas que les secours me trouvent perdues au fin fond de je ne sais où dans un sale état ! Même si c’est bien connu que les pompiers sont mignons ! (ben quoi !!!!).

Lac Blanc bord de crete
Photo réalisée dans la vallée de Murbach - En montant vers les ruines du Hohrupf - Janvier 2021 - Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne

Les points positifs et négatifs de la randonnée solo 

Le point positif, c’est de pouvoir aller à son rythme. Je suis pour ma part très lente en montée. Alors, le fait d’être seule, je ne ralenti personne. Et du coup, personne pour me mettre la pression, non plus ! Le négatif du coup, c’est qu’il m’est déjà arrivé de faire demi-tour face à une difficulté que je pensais trop importante pour moi à cet instant T.

Un autre point positif, c’est le temps pour soi. Pour se ressourcer. Profiter de ce que la nature nous apporte pendant ce court temps de pause dans une vie qu’on a souvent bien remplie et bien stressante. Et puis, pour ma part, j’en profite aussi pour faire de la photo de paysage. J’adore ça !

Le point négatif, c’est qu’on n’a du coup personne qui nous motive ! On doit se motiver seul !

J’ai failli oublier un autre point positif ! C’est les charmantes rencontres ! Sur mes quelques randonnées, j’ai pu rencontrer des gens qui comme moi… Commencent seuls, et nous finissons accompagnés ! Nous discutons de tout et de rien, nous faisons connaissance… Nous partageons des bouts de vie… Et qui se terminent à la fin de la randonnée.

Alors, prêt à randonner en solo sur les sentiers alsaciens ?

L'Ebeneck sous la neige - Vallée de Murbach - non loin du Judenhut. Janvier 2021 - Photo by Cendrine Miesch - LaPtiteAlsacienne
Montée vers le Lac du Ballon par les cascades Seebach - Départ parking au dessus du Monument Brun. Janvier 2021 - Photo by Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne

Liste des randonnées réalisées :

Les randonnées réalisées pour le moment entre janvier et début mars 2021. S'il y a le lien, c'est que l'article est en ligne. Si pas de lien, c'est que l'article sera rédigé ultérieurement. Tu veux être informé une fois par mois de leur sortie sur le blog ? Inscris-toi à la newsletter via ce lien !

Vallée de MurbachMontée de l'Abbaye de Murbach, par la Chapelle Notre Dame de Lorette, les Ruines du Hohrupf, le Col de la Wolfsgrube, le Lieserwasen, le col de Judenhut, l'Ebeneck. 

Le Markstein : Direction le Grand Ballon en raquettes.

La Vallée du Florival : Monument brun direction Lac du Ballon par la cascade du Seebach,  Grand Ballon par Monument Brun. La montée du Grand-Ballon depuis Guebwiller. 

Vallée de Thann : Château de l'Engelbourg (Œil de la Sorcière), Thannerhubel, Rossberg, Col du Hundsruck (J'y parle aussi de refuges et de fermes auberges !)

Château du Haut-Kœnigsboug : ces abords en attendant de pouvoir à nouveau le visiter.

Vallée d'Orbey : les 4 lacs (Blanc, Noir, Vert et Forlet) Journée 01 (Lacs Noir, du Forlet au départ du Blanc) et Journée 02 (Lac Vert et du Forlet).

Vallée de la Wormsa : Petit Hohneck, Hohneck et le Lac du Schiessrothried

Le Petit Ballon : depuis Wasserbourg ou depuis le Hilsen

Conseils : la randonnée solo en hiver

Vallée de Masevaux : Lac des Perches, Petit & Grand Neuweiher

Labaroche : Le Grand et le Petit Honnack. 

Le Bonhomme jusqu'au Col du Calvaire

Articles à venir avec des photos de mes diverses escapades. Ainsi que mes ballades en vélo réalisée du printemps dernier jusqu'à l'automne. 

Divers sites consacrées à la randonnée en Alsace (et ailleurs) :

Visorando : Site pour trouver et partager des randonnées. Egalement une application

Randonnée du Grand Ballon : Site de l’office de tourisme de Guebwiller et des pays du Florival

Le Markstein : site consacré aux pistes de ski, et les webcam pour voir l’état de l’eneigement… Alors, raquettes ou chaussures de randonnée basic ?

Calcul d’itinéraires : Site pour faire le calcul de son itinéraire

Tu as des idées de randonnées à me faire découvrir ? Envoie-moi tes informations via le formulaire de contact ! N’hésite pas ! A très bientôt !!!

Instagram : Idées d’hashtag à suivre :

  • #LaPtiteAlsacienne
  • #randonnee
  • #visitalsace
Vue sur le Lac Blanc depuis le sentier qui monte sur les crêtes