Sélectionner une page

Partageons des photos et l’expérience de la randonnée jusqu’au Lac du Ballon, au bout de la vallée du Florival. Tu l’auras compris, je suis dans une période où mon centre d’intérêt se tourne vers nos Vosges Alsaciennes. Seule distraction possible du moment, à défaut d’aller au restaurant ou de sortir au théâtre. A dire vrai, c’est aussi ma résolution de 2021 : Avoir une activité physique régulière. Préparer son corps à être en activité longtemps, pour éviter une quelconque dépendance… Je te raconterai cette philosophie-là plus tard. Revenons à notre marche jusqu’au Lac du Ballon, en passant par la Cascades du Seebach, et tout ce qu’il y a à voir sur ce chemin-là.

1ère intersection - Lac du Ballon croix jaune - Photo by Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne
Parking au-dessus du Monument Brun après Linthal, avant Dauviller. Photo de Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne

Trajet vers le Lac du Ballon et retour par le Gustiberg

Déjà, avant de commencer, faut pouvoir expliquer où est le parking ! La bonne blague… Je n’ai pas trouvé son nom… Pour faire simple, c’est le parking au-dessus du Monument Brun, avant Dauviller. Mais, voici des coordonnées GPS si ça peut t’aider : 47.936290 , 7.091646. Une fois garé, tu pourras traverser la route pour rejoindre le chemin forestier qui monte.

Le trajet réalisé aujourd’hui sera le suivant : Direction la Cascade du Seebach, le tour du Lac du Ballon par la droite, le Gustiberg, descente vers le Monument Brun, bifurcation pour se rendre au « refuge » avant la Cascade du Seebach et retour sur nos pas pour les 3 derniers kilomètres.

Descriptif technique de la randonnée vers le Lac du Ballon

D’après mon application CycleMetter (oui, je l’ai prise pour le vélo à la base, mais propose aussi de me suivre sur mes chemins de randonnées), nous avons réalisé lors de cette randonnée jusqu’au Lac du Ballon, 16,68km. Nous avons mis 5h30 environ, dont une bonne demi-heure de pause en tout (entre le déjeuner, boire, et quelques photos… aussi !)

Les dénivelés : 649m en dénivelé positif, 614m en dénivelé négatif, et ce qu’elle appelle « élévation », 570m.

Pour monter au Lac du Ballon via la Cascade, le VTT ne pourra pas suivre, si jamais tu avais envie d’y aller en vélo plutôt qu’avec les chaussures de randonnées.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé cette randonnée réalisable. Par contre, pour certains tronçons comme celui de la cascade par exemple, mieux vaut avoir une condition physique déjà correcte. Car ça grimpe bien ! J’ai réalisé ce chemin un jour où il y avait de la neige, les raquettes n’étaient pas adaptées à cet endroit, car le chemin est trop escarpé et accidenté. Je les ai remplacées par les crampons ! Et j’ai bien fait, car ça glissait beaucoup ! Ce samedi 6 février 2021, plus de neige mais le sol était humide (neige ayant fondue, et une semaine de pluie). Par endroit, c’était bien trempé. Mieux vaut avoir de bonnes chaussures imperméables ! En plus, l’eau peut créer des mini rivière sur les chemins.

Mésange bleue photographiée au détour d'un chemin - Cendrine Miesch - LaPtiteAlsacienne

Le chemin et sa richesse

La richesse de cette randonnée réside dans la diversité des chemins empruntés. Tantôt des chemins forestiers, des sentiers escarpés, une vue sur le Grand Ballon et son radar, des cascades présentes (bon, d’accord, entre fonte des neige et pluie en cet hiver 2021, c’est aussi la bonne période pour le voir !).

L’utilisation des bâtons de randonnée par endroit aide bien ! Surtout sur la montée de la Cascade du Seebach.

Arrivée par l’escalier qui monte sur le Lac du Ballon, et nous avons pris à droite, pour nous poser un instant sur une table afin de manger rapidement un petit bout. Puis, nous avons fait le tour du Lac par un chemin forestier, et descente vers le Gustiberg.

En contre bas du Gustiberg, la forêt de sapins a « effacée » une partie du chemin. Attention à ne pas perdre des yeux le sentier…

Plus loin, un nouveau refuge pour s’arrêter si jamais. Je sais, je devrai prendre leur nom et les coordonnées GPS… J’oublie à chaque fois de le faire… pffff ! Nous continuons à descendre. Beaucoup ! Et enfin une intersection… soit direction le Monument Brun (qui est à 200m de là), soit direction la Cascade du Seebach, le Lac du Ballon. Et oui, c’est bien là qu’il faut remonter ! Et une belle montée nous attent jusqu’au premier refuge, présent au bas de la Cascade du Seebach ! Peut-être est-il temps pour une petite pause ? Il te restera ensuite dans les 3 km, une légère montée de 500m et après, ça y’est, tu descendras sur tes pas du démarrage de la randonnée.

De la glace, de la roche, des arbres et de la neige. Montée de la Cascade du Seebach avant d'arriver au Lac du Ballon. Photo by Cendrine Miesch - LaPtiteAlsacienne

Retour en photo sur la randonnée

Parce qu’une photo parle plus qu’un simple texte, voici le retour en image de mes différentes randonnées en direction du Lac du Ballon, en passant par la Cascade du Seebach, puis retour via le Gustiberg

Hauteur des arbres sur le chemin - Rando Lac Ballon Cascade Seebach Gustiberg
Les arbres s'adaptent au terrain rocheux et escarpé dans la montée de la cascade du Seebach - Photo de Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne
Chemin forestier après la ferme auberge du Gustiberg - Photo by LaPtiteAlsacienne
Panneaux directionnels vers le Lac du Ballon via la cascade du Seebach - Photo du 6 février 2021 par Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne
Escalier qui monte au Lac du Ballon depuis la cascade du Seebach - Photo de Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne
Chemin forestier qui se transforme en sentier, direction le Lac du Ballon croix jaune - Photo de Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne
Vue sur le Grand Ballon et son radar par Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne

Une vue splendide sur le Grand Ballon. Non, tu ne rêves pas, la photo est bien dans les tons orangers. Non, ce n’est pas un ciel d’orage en plein été ! le 6 février 2021 ! En fait, c’était le jour où le nuage de sable du sahara avait traversé la France ! D’où cette magnifique couleur du ciel !

Refuge avant la Cascade du Seebach - Photo sous la neige par Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne
Refuge pour une petite pause avant la cascade du Seebach - Photo par Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne

Deux photos du même refuge. Ces deux photos, ont moins de 15 jours d’écart ! Celle sous la neige date du 24 janvier 2021, et l’autre du 6 février 2021. Cette couleur vive, pour la seconde, est toujours encore due à ce fameux ciel orangé par le sable du Sahara ! 

En l’espace de 48h, le temps peut évoluer. D’un jour à l’autre, le paysage ne sera plus le même. C’est pourquoi, il vaut mieux préparer correctement sa randonnée. Le jour de la neige, j’ai eu besoin des raquettes et des crampons. Le jour du ciel saharien, j’ai juste eu besoin de bonnes chaussures imperméables car nous avons souvent marché dans l’eau, et des crampons pour passer la montée de la Cascade…

Le Lac du Ballon sous le ciel du Sable du Sahara - 6 février 2021

Légende du Lac du Ballon

Le Lac du Ballon est réputé pour sa légende du carrosse d’or orné de diamants, qui certaines nuits de pleine lune, ressortirait du lac. Le reste du temps, il repose tranquillement au fond. Il s’agirait du fantôme du carrosse, suite à un drame qui se serait déroulé lors de la construction du barrage en 1699, entraînant tous les passagers au fond du lac glacé. J’ai aussi lu l’histoire d’une jeune fille qui y aurait rencontré son fiancé maudit… Après avoir scellé leurs fiançailles avec un baiser, elle tomba gravement malade et mourut dès le lendemain.

J’espère que cette petite promenade au travers de mes photos qui sont sans prétention, t’aura plu et t’aura donné envie de sortir la tenue de marche, pour aller te promener et faire tes découvertes par toi-même ! Rien de tel qu’une visite personnelle, pour se faire son propre avis, et profiter ! Belles découvertes à toi ! 

Prochainement, je partagerai un article sur une randonnée autour de Murbach, je pense… A moins qu’entre temps il y a un changement de programme… 

Le lac du Ballon sous un ciel couleur orangée lié au sable du sahara - Randonnée par Cendrine Miesch

Données techniques et histoire  du Lac du Ballon :

  • Cours d’eau émissaire : Belchenseebach
  • Altitude du lac du ballon : 986m
  • Profondeur maximale : 23m
  • Superficie : 7,5 ha
  • Capacité de rétention : 1 060 000 m3

Histoire du lac : Aménagé dans un cirque glaciaire sous Vauban en 1669, la construction du barrage a permis l’alimentation du canal de Neuf-Brisach. Aujourd’hui, cette réserve d’eau, au même titre que le Lac de la Lauch, permet l’approvisionnement de la Vallée du Florival (de Linthal à Guebwiller).

Panneau du Club Vosgien direction le Gustiberg Triangle bleu - Photo de Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne

Et voilà une randonnée bien complète. Les indications donnent que le Grand-Ballon serait à 1h30 de marche. Je ne l’ai pas encore vérifié. Mais sache que la montée se fera par la droite du lac. 1h30 en montée, et apparemment, elle serait pas mal raide. J’y retournerai cet été, à mon avis. Peut-être au printemps. Je vais en profiter pour faire d’autres découverte avant. Semaine prochaine, sera prévue la montée du Thannerhubel, Ferme-Auberge du Gsang, Rossberg, etc… A voir encore, le tronçon n’est pas encore estimé. A dire vrai, ça dépendra du temps et des chutes de neige…  

Sentier partant vers le Grand Ballon et le Haag depuis le Lac du Ballon - Photo de Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne

Randonnée vers le Lac du Ballon

 

Cascade du Seebach, Lac du Ballon, Gustiberg, vers Monument Brun, retour par Cascade du Seebach

Lien vers la randonnée via VisoRando : Tu peux y télécharger un PDF complet, c’est la randonnée qui monte vers le Grand-Ballon. Et par contre, démarre au parking du Monument Brun.

Tu as une adresse à me faire découvrir ? Une idée de randonnée à partager avec moi ? Envoie-moi tes informations via le formulaire de contact ! N’hésite pas ! A très bientôt !!!

Instagram : Idées d’hashtag à suivre :

  • #LaPtiteAlsacienne
  • #lacduballon
  • #cascadeduseebach
  • #randonneealsace

Lien vers l’article où je partage avec toi mon expérience de la randonnée solo :

Randonner solo en hiver

La photo a été prise le samedi où la tempête du sable du Sahara était dans le ciel français, ce samedi 6 février 2021. D’où une couleur très orangère ! Lors de la randonnée, c’était un moment très impressionnant ! ça donnait une atmosphère particulière à la randonnée !

Au pied de la cascade du Seebach, avant d'entamer la montée - Photo de Cendrine Miesch dite LaPtiteAlsacienne