« Nous confierons le rédactionnel au stagiaire », « Nous avons mis tout notre budget dans la création du site internet », « Tout le monde peut écrire un article ! » : Quelques exemples de phrases que nous entendons régulièrement dans le métier. Pour répondre aux critères du référencement et proposer un contenu de qualité à vos lecteurs, seul un rédacteur saura faire en respectant les règles de la rédaction web ! Un bon rédacteur web saura faire passer le bon message, au bon endroit, pour la bonne personne. 

10 idées reçues sur la rédaction WEB

1/ C’est la fin de la lecture sur Internet

Pas certaine de cela. Cependant, il est certains que la lecture est différente entre un journal papier, et un écran. L’écran rend la lecture 25% plus difficile à lire. Il sera essentiel d’adapter vos textes à certaines dispositions. Pas trop long, ni confus. Aller à l’essentiel. Susciter l’envie dès la lecture du titre. Relancer l’intérêt à chaque ligne. Savoir extraire l’essence d’un message. Le mettre en avant. Il s’agit d’une des missions d’une bonne rédaction web.

2/ Il n’est pas compliqué d’écrire court !

Oui, il faut écrire court. Cependant, il faut savoir faire passer un maximum d’idées en un minimum de mots ! Apporter un ensemble d’informations claires et faciles à comprendre. Oublier les informations inutiles et complexes ! De manière à ce que votre lecteur puisse rester sur votre site. Votre rédacteur expérimenté saura relever le défis ! Mais, j’avoue que cette règle, s’applique à toute écriture de texte ! Garder son lecteur le plus longtemps possible !

3/ N’importe qui peut écrire un article !

Nous pourrions alors dire que parce que tout  le monde sait compter il serait comptable ? Malheureusement non. Et l’écriture WEB n’échappe pas à la règle… Ecrire sur des blogs, des sites internet, demande un savant calcul (on y revient aux chiffres !) ou plutôt, une maîtrise des règles, afin d’être cohérent entre le contenu, la réponse apporté au lecteur, à la viralité que l’article peut avoir. Une autre donnée très importante, sera le référencement naturel, que pourront faire les robots tels que Google ou Bing. Le positionnement, l’indexation, le trafic sur votre site dépendront de la qualité de vos textes. 1ère raison de le confier à un(e) professionnel(le).

4/ La tâche pourra très bien être confiée au stagiaire !

Un bon article saura être adapté au bon ton pour votre cible. Il sera abordé sous le bon angle. Cet article, ou même les textes de votre site internet, ou votre article pour votre page LinkedIn, sera travaillé pour être lu, également pour être partagé. Ce type de contenu « clé en main » de qualité, vous permettra d’avoir un retour sur investissement. Seul un professionnel de la rédaction web pourra le réaliser !

5/ Mon salarié saura mieux parler de nos produits

Bien entendu, connaître certaines techniques et s’adapter à votre culture d’entreprise permet de mettre en avant vos produit. Le rédacteur web aura une distance avec votre entreprise, qui sera mise au profit de la qualité des textes. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il saura se mettre dans la position du consommateur ! Par cette distance votre rédacteur web sera en mesure de simplifier les messages parfois trop techniques ou des jargons spécifiques à votre métier, afin de le rendre accessible à tous.

6/ Faire un copier/coller de Wikipédia suffira

« Ouille ouille ouille ! » Google a récemment mis à jour ses algorithmes, qui ont permis de reléguer un certain nombre de sites dans les dernières pages des résultats de recherche. En effet, certains sites ont perdu jusque 90 % de leur visibilité. N’allez pas copier le site de votre concurrent ! Au delà des droits d’auteurs, Google Pingouin et Google Panda, les deux mises à jours des algorithmes de Google, privilégient les contenus de qualité et emprunts d’originalité, au regard de la quantité. Ils font également la chasse aux duplicatas, plagiats. Une belle raison de ne pas négliger son contenu éditorial !

7/ L’ensemble du budget a été consacré à la création du site vitrine

Votre site a une ergonomie parfaite ! Il est également ponctué d’animations flashs ! Mais, à quoi vous sert-il s’il votre contenu éditorial est pauvre ? Vous apporterez toutes les notions techniques de votre métier, vous avez tout mis, tout dit, et les textes sont très longs. Parfait pour avoir tous les mots clés pour les moteurs de recherches ! Par contre, votre lecteur, quant à lui, filera vite-fait bien-fait sur le site concurrent. Pareil, si la qualité rédactionnelle est absente, vous perdrez la confiance de votre lecteur, et celle-ci devient compliqué à rattraper. Prévoyez un budget pour le contenu éditorial lorsque vous souhaitez créer un nouveau site internet. (Petite aparté, cet article pour vous aider dans l’établissement du cahier des charges pour votre site web, afin de vous diriger vers le bon prestataire.)

8/ Plus besoin de rédacteur une fois le site en ligne

Un site qui vieilli est un site qui perd en confiance. Pour l’aspect du référencement, Google va privilégier des sites qui sont réactualisés avec de l’information récentes, et des articles qui seront partagés entre autre, sur les réseaux sociaux. Pour créer de la viralité, fédérer une communauté d’internautes qui vous suivent, il vous faudra alimenter d’articles de manière régulière. Cette actualité traitera de votre actualité interne, de sujets liés à votre métier, d’innovation, etc. Votre ligne éditoriale pourra être définie dès la création de votre stratégie marketing !

9/ Les moteurs de recherches souhaitent du mot clé et non du texte

Ecrivez avant tout pour des véritables lecteurs (des humains) et non pour des machines. Les dernières mises à jours des moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing et les autres) prennent d’avantages en compte les véritables textes ! La successions de mots clés ne vous permettra plus de gagner en référencement naturel. La qualité du contenu éditorial, une mise à jour régulière, la viralité de vos articles ainsi que la pertinence des réponses apportées aux questions de votre communauté seront prises en compte dans le référencement de votre site internet. Autant de paramètres à ne pas négliger et qui nécessitent un professionnel de la rédaction web.

10/ J’écris moi-même, car je perdrai plus de temps à expliquer ce que je veux à mon rédacteur

Une seule rencontre me permet de comprendre votre cible, votre positionnement, votre philosophie d’entreprise, pour ainsi définir le ton à adopter. Par mail, nous communiquerons ensuite pour définir des sujets, et la transmissions des informations brutes que j’aurai à traiter. Voilà pour décrire le fonctionnement de LaPtiteAlsacienne. La suite des travaux ? Travailler ensuite pour compléter les éléments par une recherche documentaire, la rédactions des textes, qui vous serons transmis pour une première proposition rédactionnelle. Ne préférez-vous pas faire votre métier plutôt que de faire une tâche qui pour vous sera chronophage et peut-être, maladroitement faite ?

Envie de tester ? Contactez-moi !